jeudi 14 mars 2013

SUITE A MA QUESTION AU GOUVERNEMENT, VALLS ENVOIE DES RENFORTS TEMPORAIRES A MARSEILLE

Mis face à ses responsabilités lors de la séance des questions au gouvernement de mardi où je l’interpellais sur l’insécurité et la violence qui gangrènent Marseille, Manuel VALLS annonce aujourd’hui l’envoi de deux compagnies de CRS et de deux escadrons de gendarmes mobiles.

Mais l’heure n’est pas à la réjouissance ; il s’agit seulement d’un renfort temporaire, le Ministre de l’Intérieur réitérant la litanie d’ « effectifs actuels de police et de gendarmerie suffisants à Marseille ».

En bientôt un an au Ministère de l’Intérieur, qu’a proposé Manuel Valls, si prompt à critiquer ses prédécesseurs, face à l'augmentation des actes de délinquance et à la montée en intensité de la violence ? Les récépissés remis à l’issue d’un contrôle de police ? L’interdiction du tutoiement par les forces de police ? De telles mesures ne sont pas à la hauteur de l’enjeu majeur que représente la sécurité des français.

Monsieur le Ministre, les marseillais n’ont pas besoin d’être rassurés, ils ont besoin d’être protégés.