lundi 16 décembre 2013

13èmes Rencontres de la Fédération de l’Hospitalisation Privée au Palais du Pharo les 3 et 4 décembre derniers

Les 3 et 4 décembre derniers au Palais du Pharo à Marseille, se déroulaient les 13èmes Rencontres de la Fédération de l’Hospitalisation privée en présence de près de 500 participants. A cette occasion, j’ai été invitée à participer au débat sur l’avenir de l’hospitalisation privée et des systèmes de santé en France, en présence de Directeurs de cliniques et d’hôpitaux privés, médecins, professionnels de santé et élus.




 Lors de ce débat, nous avons pu aborder des thématiques telles que la Stratégie nationale de santé, le pacte de confiance, la réforme de la tarification, le PLFSS, l’avenant n°8, les Assurances maladies complémentaires, ... autant de sujets qui me tiennent à cœur. 



L’hospitalisation privée a non seulement toute sa place dans notre organisation de soins, mais je dirais même plus, elle en est un pilier fondateur et un atout qualité indéniable.

Je rappelle qu’en France, 154 000 salariés et 42 000 médecins exercent dans 1 100 cliniques et hôpitaux privés. Ces établissements de santé privés prennent en charge chaque année 8,5 millions de patients, réalisant plus de la moitié des interventions chirurgicales sur le territoire et près de 66% des actes de chirurgie ambulatoire.

Les atteintes au secteur privé sont nombreuses et la vigilance est de mise. Les dispositions introduites par le PLFSS, que nous aurons l’occasion de détailler cet après-midi lors de notre table-ronde sur l’hospitalisation privée en France, induisent une baisse des moyens qui impactera négativement des établissements privés, pour certains déjà en difficulté financière. J’entends l’inquiétude justifiée des professionnels de santé face à des réponses inadaptées de la part des pouvoirs publics.

L’hospitalisation privée est un maillon essentiel et dynamique du système de soins français. Il est donc primordial d’assurer sa prospérité en France, mais aussi au sein de la Communauté européenne. Pour cela, soyez assurés que je saurai, en tant que députée, défendre l’équité qui doit prévaloir entre les établissements de santé publics et privés et alerter le gouvernement sur les enjeux d’un  maillon essentiel du système français de santé.

Vidéo de l'allocution d'ouverture : http://www.youtube.com/watch?v=3iXa9363w6g