mercredi 29 mai 2013

Valérie BOYER au Parlement européen pour défendre la pénalisation de la négation du génocide arménien


Valérie BOYER participait ce matin à la conférence « Armenian genocide, a bridge for the reconciliation of nations » au Parlement européen à l’invitation d’Eleni Theocharous Députée européenne (chypre) et présidente du groupe d’amitié Europe-Arménie avec qui Mme Boyer s’était rendue en Arménie et au Haut-Karabagh la semaine du 24 avril dernier.
La Députée française, auteur de la Loi visant à pénaliser la négation ou la minimisation du génocide arménien malheureusement censurée par le conseil constitutionnel a rappelé la force de son engagement et l’importance de pouvoir s’exprimer devant le Parlement européen sur un combat intrinsèquement européen : « La France doit transposer la décision-cadre 2008/913/JAI du Conseil de l’Union européenne sur la lutte contre certaines formes et manifestations de racisme et de xénophobie. A l’approche du centenaire du génocide arménien, la propagande négationniste, aussi bien turque qu'azérie, continue de se développer sur le sol français. Aujourd'hui plus que jamais, la voix de notre pays doit s'élever pour défendre les valeurs de la Convention de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Le pétrole n’achète ni la mémoire, ni les Droits de l’Homme. »

mardi 28 mai 2013

Carlotti candidate et ministre : Valérie BOYER dénonce le mélange des genres (Article du Journal Metro)

 
A travers Twitter, la Députée UMP des Bouches-du-Rhône, Valérie Boyer s'attaque à la ministre déléguée à la Santé et candidate aux primaires socialistes de Marseille, Marie-Arlette Carlotti. Motif de la polémique selon Valérie Boyer : "le mélange des genres de la candidate". C'est le tweet qui crée la polémique. Ministré déléguée et candidate aux primaires socialistes en vue des élections municipales à Marseille, Marie-Arlette Carlotti est dans le viseur de l'UMP "Carlotti à Marseille fait ministre le matin et candidate l'après-midi. le tout payé par l'Etat et nos impôts. vous avez dit normal?" lance Valérie Boyer sur le réseau social.
 
Une référence au déplacement lundi de la ministre à Marseille pour l’inauguration de l’institut Médico-éducatif de Lacordaire, sous l’étiquette du gouvernement, suivi dans l’après-midi d’un "café politique" pour l’animation de sa campagne électorale. "C’est un mélange des genres permanent", dénonce la députée. Sous-entendu, les frais engagés pour le déplacement de la ministre ne doivent pas l’aider à mener sa campagne car, selon Valérie Boyer, "toutes les sorties de Marie-Arlette Carlotti sont orientées politiquement".
 
Des pratiques "borderline"
Outre les déplacements de la ministre, Valérie Boyer s’émeut également des "pratiques" des autres candidats socialistes. "Vous avez vu la campagne d’affichage Eugène Caselli pour le Vieux-Port ? interroge-t-elle. C’est un scandale ! Avec l’argent public de la communauté urbaine, il met sa tête sur les affiches, c’est un peu énorme", s’étonne la députée. Promettant qu’aucun autre candidat de l’UMP ne se permettrait d’agir ainsi, Valérie Boyer entend continuer à dénoncer ces pratiques.
Contactée par Metro, Marie-Arlette Carlotti n’a pas encore pu répondre réagir au tweet de la députée. En attendant, les premières piques entre partis politiques sont bel et bien parties. La bataille des municipales est lancée.

mardi 14 mai 2013

MANIFESTATION DE SOUTIEN A CLEMENT WEILL RAYNAL

J'étais ce matin devant le siège de France Télévision où Clément Weill-Raynal, le journaliste de France 3 ayant filmé le fameux «Mur des cons», était convoqué ce mardi par la direction des ressources humaines qui pourrait décider d'une éventuelle sanction à son encontre.
 
Aux côtés de l'avocat pénaliste Gilles William GOLDNADEL, nous avons manifesté pour la défense de la liberté de la presse et dénoncé la disparition de preuve après le démontage du mur opéré juste avant la visite de l'huissier qui s'était rendu au Ministère de la Justice pour constater les faits.
 
Mme Taubira avait pourtant déclaré dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale que les injuriés avaient le loisir de saisir la justice d'une réclamation. L'huissier dépêché sur place n'a pas pu faire son travail face à ce délit de disparition de preuve d'autant plus choquant qu'il vient de magistrats du syndicat de la magistrature. Injures, disparition de preuve.
 
Voilà l'exemple que donne à voir la Justice sous l'égide de Mme Taubira. 
 
 
 

TRANSPORTS POUR MARSEILLE : VALERIE BOYER INTERVIENT EN SEANCE DES QUESTIONS

 
Lors de la séance des questions orales sans débat qui s’est déroulée ce matin à l’Assemblée nationale, la Députée de Marseille Valérie BOYER a dénoncé l’inégalité de traitement entre Paris qui bénéficie d’un engagement très fort de l’Etat pour le développement des transports (200 km de métro en rocade autour de Paris, 70 nouvelles gares) et les autres villes de France comme Marseille qui détient le triste record de ville la plus embouteillée de France.

« Le gouvernement socialiste déploie des trésors d’imagination pour financer le Grand Paris Express - jusqu’à envisager de porter à 35 euros les amendes de stationnement, contre 17 euros aujourd'hui; un nouveau tarif qu'auraient payé tous les français, et non pas seulement les habitants de la région parisienne – et oublie le reste de la France. Quid de Marseille, capitale européenne de la Culture cette année, sur le chemin de la métropole Marseille-Aix-Provence, et ses petits 12 kilomètres de métro, son tramway de centre-ville, et ses deux navettes maritimes ? Je demande la mise en place d’un Plan pluriannuel de développement des transports collectifs en site propre pour notre ville » déclare Valérie BOYER.
 

M. Cuvillier étant en déplacement, c’est Mme George PAU-LANGEVIN qui a répondu. Une réponse que Valérie BOYER qualifie d’ « atterrante » : « la Ministre s’est contentée de citer des projets et chantiers déjà engagés depuis fort longtemps sans donner aucun élément sur la participation financière de l’Etat. C’est précisément cette méconnaissance des dossiers et cette façon de tourner le dos à Marseille que je dénonce » réagit la Députée « ce n’est plus de l’indifférence, c’est du mépris pour Marseille et les marseillais ».

Voir la vidéo ici

lundi 13 mai 2013

INCROYABLES TALENTS DE LA CIRCO : MARSEILLE PROVENCE HANDBALL BOIS LUZY

 Le Marseille Provence Handball Bois Luzy monte en nationale 2 après sa victoire contre Vitrolles samedi soir 31 à 26. Bravo à ces sportifs de haut niveau !




" AMNISTIE SOCIALE " : IMMORAL ET DANGEREUX


La Proposition de Loi portant amnistie des faits commis à l'occasion de mouvements sociaux et d'activités syndicales et revendicatives adoptée par la gauche au Sénat le 27 février en première lecture, sera examinée jeudi par l’Assemblée nationale.
Face à cette dérive laxiste, face à cette stratégie de la diversion, face au risque de raviver les tensions au lieu de promouvoir l’apaisement, Valérie BOYER a déposé des amendements de suppression contre ce texte.
 
Elle rappelle que la liberté syndicale et le droit de grève sont des principes à valeur constitutionnelle qui doivent être défendus avec force. Pour autant, l’exercice de la liberté syndicale ou du droit de grève ne peuvent pas aller contre l’ordre républicain et le respect de la loi.
 
Dès lors, la confusion opérée par ce texte est inacceptable. « Cela reviendrait à accorder une prime aux plus extrémistes, ceux qui dégradent, ceux qui séquestrent » souligne la Députée de Marseille qui poursuit « la gauche pratique le cynisme électoraliste. On l’a vu avec la suppression du jour de carence pour les fonctionnaires, le mariage et l’adoption pour les couples de même sexe, le projet - pour l’instant reporté - de droit de vote des étrangers. Ceux qui défendent ce texte prennent le risque de briser le pacte républicain qui met tous les français à égalité devant la Loi et envoient un très mauvais signal de laxisme.  »
 

VERNISSAGE ART HAITIEN

Monsieur Jean-Claude Lévy, consul honoraire de la République d'Haïti dans l'état du New Jersey, USA, a présenté au public marseillais sa collection de peintures des grands maîtres de la peinture haïtienne naïve et contemporaine dans les salons du Parc du XXVIème Centenaire à Marseille.
A cette occasion, Valérie BOYER a remis à M. le Consul la médaille de l'Assemblée nationale, en présence de Guy TEISSIER, Laure-Agnès CARADEC, Didier ZANINI, Isabelle SAVON. 
L'exposition est ouverte gratuitement au public jusqu'au 26 mai du lundi au vendredi de 10h30 à 19h30 sans interruption et le dimanche de 14h à 19h.

vendredi 3 mai 2013

INAUGURATION DE LA MAISON POUR TOUS DE SAINT-MAURONT

Monsieur le Sénateur Maire,
Madame la Conseillère Municipale Déléguée
Madame le maire de secteur
Mesdames et Messieurs
Chers amis
Quel plaisir de vous retrouver ici, au coeur du quartier de Saint Mauront, pour inaugurer ce magnifique équipement municipal, offrant des services adaptés à la demande de la population dans un lieu de grande qualité, au sein d'un programme de rénovation urbaine, original et ambitieux.
En tant qu'adjointe au Maire, déléguée au Grand Projet de Ville, Marseille Rénovation Urbaine, et au Contrat Urbain de Cohésion Sociale, et donc Présidente des 2 GIP, je me réjouis de la présence de M, Le Maire, de tous mes collègues, mais aussi de nos partenaires institutionnels, techniciens, et usagers, venus ici pour fêter l'achèvement des travaux d'extension de cette Maison Pour Tous .
La Ville de Marseille a souhaité lancer ce projet au coeur du projet Anru, Saint Mauront Bellevue qui constitue un programme de rénovation urbaine atypique. En effet, il ne s'agit pas ici de grandes démolitions et reconstructions, mais plutôt d'interventions qui vont permettre :
° de relier cet ancien faubourg au centre ville de Marseille
° de faciliter les accès en limitant les systèmes d'impasses
° de lutter contre l'insalubrité massive de l'habitat
° de favoriser l'accueil de nouvelles populations
° d'intervenir sur une copropriété privée, en l'aidant à retrouver un équilibre de fonctionnement
Ainsi, avec l'Anru que nous devons remercier, nous avons engagé la re-qualification de l'habitat privé dégradé tout en développant un réseau d'équipements de proximité pour l'éducation, la petite enfance, l'action sociale, le sport, la culture.
En plus de la construction de cette MPT qui nous réunit ce jour, la Ville de Marseille est maître d’ouvrage de nouveaux équipements dont certains sont déjà en activité comme l’espace Lecture rue E. Vaillant ouverts en 2011, puis, début 2013, le café-musique Toursky.
Sont également prévus courant 2013 : des travaux d’aménagement du plateau sportif de la butte, ainsi qu’un espace multi-activités sur le site de l’ancienne piscine Charpentier.
Ainsi plus de 63 millions d'euros vont être consacrés à ce vaste projet, dont 15,5 millions € pour l'Anru, 7,3 millions € pour la Ville , 1,4 million € pour MPM, 4,6 millions € pour le CG et 3,8 millions pour le CR.
Le Pru Saint Mauront est bien un projet urbain global associant différentes formes d'intervention publique sur l'habitat, les équipements, l'espace public mais c'est aussi un accompagnement social global .
Pour mémoire , en 2012 la VDM a attribué 230 000€ de subventions aux acteurs associatifs du secteur , en CUCS, 125 000€ pour l'Etat et 38 000€ pour la Région
La pérennité des investissements publics telle que la construction d'une MPT passe aussi par cette complémentarité entre le humain et l'urbain.
Il ne suffit pas de produire un superbe projet architectural, il nous faut aussi répondre aux attentes des usagers et des habitants.
Avant de conclure, je souhaiterais féliciter tous ceux qui ont travaillé sur ce chantier et qui ont contribué à ce que les délais soient respectés, maître d'oeuvre, entreprises, services techniques municipaux ... Merci à tous.

AVEC LES DEPUTES JUNIORS DE LA CIRCONSCRIPTION!



Ce matin à l'école Hamaskaïne dans la classe de CM2 sélectionnée pour représenter la 1ere circonscription au Parlement des enfants le 8 juin prochain! Les enfants m'ont posé des questions sur mon travail de Députée, je leur ai offert des livres et de beaux timbres de mon voyage en Arménie et au Haut-Karabagh, et la petite Marina notre Députée junior a présenté la proposition de loi préparée par les élèves. Un très sympathique moment au service de l'éducation civique de nos enfants!