vendredi 14 novembre 2014

Valérie Boyer : "Stop au tourisme social !"

Dans un arrêt, publié mardi 11 novembre, la Cour de justice européenne établit un lien direct entre droit de séjour et droit à bénéficier des prestations sociales dans un pays.

A travers cet arrêt, je me réjouis de voir que la Cour de justice européenne se positionne contre le tourisme social en Europe.

Elle énonce clairement le fait qu’un ressortissant d’un pays de l’Union ne respectant pas toutes les conditions ouvrant à un droit de séjour dans un autre pays européen peut s’y voir refuser des prestations sociales.

La liberté fondamentale de circulation ne signifie pas liberté totale d’accès à l’aide sociale

C’est ce que je me suis évertuée à expliquer au gouvernement à l’occasion de mon intervention à l’Assemblée Nationale sur l’augmentation inconsidérée de l’Aide Médicale d’Etat (AME) aux dépends des français qui paient toujours plus d’impôts et voient jours après jours leur rythme de vie se déliter.


Dans cette intervention, j’interpellais Marisol Tourraine sur l’augmentation de plus de 73 millions d’euros du budget global de l’AME dès 2015 déjà passée en l’espace d’un an de 588 millions d’euros a plus de 744 millions d’euros. 


Stop au matraquage fiscal !

Honte à ce gouvernement qui après s’être mis à dos les français voit désormais sa politique désavouée par l’Europe.

La Belgique, l’Allemagne et le Royaume-Uni ont réagi vivement à la décision de la Cour de justice mais force est de constater qu’une fois de plus, du côté du gouvernement français c’est silence radio, et pour cause !