mercredi 21 janvier 2015

Valérie Boyer : "Ensemble, protégeons la France !"

Depuis les attaques terroristes de ces derniers jours qui ont ôté la vie à 17 innocents, notre pays est confronté à une triste réalité. La France, pays des Droits de l’Homme, doit faire face à une menace importante et durable, celle du fanatisme, du terrorisme islamiste.

Il est plus que jamais urgent de faire notre possible pour contenir la menace que représentent ces barbares !

Face à ces terroristes qui veulent mettre fin à nos valeurs, à nos libertés et même à nos racines, nous devons trouver des solutions urgentes mais réfléchies. Telle sera la mission de la Commission d'Enquête sur la surveillance des filières et des individus djihadistes qui a tenu sa première réunion ce mercredi 21 Janvier 2015 et dont je suis membre.

Il ne peut y avoir de liberté sans sécurité ! Si l’Etat de droit est faible, il n’est plus l’Etat et il n’y a plus de droit.

D’ores et déjà, l’UMP a formulé plusieurs propositions qui s’inscrivent dans la continuité du mandat de Nicolas Sarkozy comme Chef de l’Etat.

Notre priorité immédiate doit être la sécurité. La sécurité passe par des mesures d'éradication de la menace et pas uniquement de protection. A ce titre il est nécessaire que les mesures annoncées par le Premier Ministre soient suivies d'effets concrets et déclinées de suite. Les français attendent des actes, pas des incantations.

En premier lieu il est nécessaire de renforcer la coopération internationale en matière de renseignement pour des raisons politiques et surtout d’efficacité, car la lutte contre le terrorisme doit être une lutte commune, le terrorisme doit se raisonner de manière globale et internationale. La montée du totalitarisme islamiste est une crise mondiale. Nous avons des différends avec la Russie ou encore l’Iran mais pour vaincre le fanatisme nous avons l’obligation de construire un front commun.

Ensuite, il est important de mettre rapidement un terme à la réduction des effectifs militaires afin de ne pas affaiblir son autonomie en matière de Défense.

Nous proposons de retirer la nationalité française pour les terroristes binationaux qui ne respectent pas les fondements de notre République.

Nous souhaitons également interdite le retour en France des djihadistes étrangers et français binationaux sur le sol français au nom de la sécurité de nos concitoyens.

Les fanatiques incarcérés doivent être isolés afin d’éviter tout endoctrinement.

Parce que la sécurité passe par un contrôle accru de nos frontières, nous devons renégocier les accords de Schengen.

Nos services de renseignement doivent être dotés de moyens juridiques et technologiques plus adaptés face à la gravité de la menace terroriste.

L’expulsion des personnes faisant l’apologie du terrorisme doit être facilitée et accélérée. Nous ne pouvons plus tolérer la présence d’individus aussi dangereux sur notre territoire.

La lutte contre le cyber-terrorisme doit également être renforcée. L’apologie du terrorisme passe aussi et surtout par les réseaux sociaux.

Enfin, afin de mettre fin au laxisme de Mme TAUBIRA, à l’UMP, nous demandons une plus grande fermeté pénale envers les terroristes.

Il nous appartient à tous, nous qui sommes attachés à la protection des français, de chercher et de mettre en place un véritable arsenal contre ceux qui veulent nous réduire au silence.

Ensemble, protégeons la France !