mardi 24 février 2015

Réaction de Valérie Boyer sur l'amendement visant à supprimer des jours fériés

Le 14 février dernier, l’élue PS réunionnaise Ericka Bareigts, défendait son amendement permettant aux départements ultramarins de remplacer cinq jours fériés catholiques par d’autres journées chômées tenant compte «des spécificités culturelles, religieuses et historiques » propres à chaque territoire.

Ainsi, La Divali (fête des lumières hindoue) ou l’Aïdel Fitr (fin du jeûne du ramadan) pourraient ainsi devenir fériés dans les départements d’outre-mer (DOM) : en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, à Mayotte et à la Réunion.

Cet amendement rompt avec le principe fondamental d’unité de la République et remet en cause l’identité et la culture de notre pays. La France a une histoire, elle est l’héritière d’une civilisation judéo-chrétienne.

Cette initiative malheureuse, porte en elle les risques d'une surenchère.

Espérons désormais que cet amendement soit modifié ou retoqué par les sénateurs ou le Conseil constitutionnel.


Sachez que le groupe UMP déposera un recours devant le Conseil constitutionnel s'il devait être définitivement adopté !