mardi 17 mars 2015

Valérie Boyer vous invite à la commémoration du centenaire du génocide arménien

Comme vous le savez, je me suis engagée très tôt, tant au niveau national, que local pour la reconnaissance du génocide arménien. L’année 2015 marque à la fois les vingt-cinq ans de la loi Gayssot et les cent ans du génocide des Arméniens. Vingt-cinq ans de lutte contre le négationnisme en France et cent ans de déni du premier génocide du XXème siècle. C’est pourquoi, avec mon soutien, de nombreuses commémorations se dérouleront sur le secteur. Aussi j’ai le plaisir de vous inviter à deux évènements importants :

  • Jeudi 19 mars à partir de 19h30 au Château de la Buzine : Film-Conférence «1915-2015 : L'Everest pour la Mémoire »
A l'occasion du centième anniversaire du génocide des Arméniens, le sportif de l'extrême Ara Khatchadourian se lancera dans l'ascension de l'Everest, un exploit sportif d'une part, et un message universel de Mémoire et de Paix d'autre part.
Le départ est prévu en Mars 2015 vers le Tibet et le retour en Juin 2015.

Une soirée caritative au Château de la Buzine permettra de lever des fonds pour financer le coût d'un projet aussi ambitieux.
Organisée par le Lion's Club Marseille Massilia, le Rotary Club Marseille St Barnabé, l'association Courir pour la mémoire et la Mairie du 6ème secteur, cette soirée se déroulera de la manière suivante :


- 19h30 : Cocktail offert par la Mairie du 6ème secteur
- 20h30 : Discours des partenaires
- 21h : Projection du Film promotionnel
- 21h30 : Conférence


  • Samedi 21 mars à 11 heures au mémorial du génocide arménien : Plantation d'arbres du Souvenir
Avec mon soutien, la Croix Bleue des Arméniens de France va pouvoir organiser une plantation d’Arbres du Souvenir dédiée aux femmes arméniennes, qui pendant et après le génocide, ont lutté pour survivre et transmettre la vie et la mémoire.
100 arbres amandiers et grenadiers seront plantés en deux phases (une en mars et une à l'automne) autour du mémorial du génocide des Arméniens (avenue 24 Avril 1915, 13012 MARSEILLE)
Un arbre représente une vie, celle perdue lors des déportations où périrent 1.5 millions d’arméniens, celle que de nombreux réfugiés ont tenté de recréer après avoir été accueilli dès 1922 à Marseille, celle des survivants et de leurs descendants qui aujourd’hui sont estimés à près de 80000 habitants dans l’agglomération marseillaise.
Cet espace deviendra un « Parc du Souvenir », qui engage la communauté arménienne mais également la municipalité à prendre soin des arbres plantés lors de cette cérémonie.

- 10h30 : Rassemblement devant le mémorial du génocide des Arméniens
- 11 h : Discours 
- 11h45 : Plantation des arbres
- 12h : Dévoilement et bénédiction de la stèle