mardi 16 juin 2015

Loi Macron : une loi de bâillonnement et de division !

Le 18 février 2015, face à une Gauche divisée sur le projet de loi Macron, le Gouvernement décide d’utiliser le 49-3 pour mettre fin au débat.

En vue de son examen en seconde lecture, plus de 1000 amendements ont été déposés par les députés. Pour ma part, j’ai notamment déposé un amendement de suppression de l’article 11 QUATER C autorisant l'achat de verres correcteurs sans ordonnance. Cet article remet en cause le dépistage des maladies oculaires et bouleverse l’organisation de la filière visuelle, au détriment de la santé des Français !

Alors que sous le mandat de Nicolas SARKOZY, le 49-3 n’a jamais été utilisé, le Gouvernement VALLS utilise à nouveau cet outil constitutionnel. Ce choix révèle que les fractures qui existent au sein du PS sont toujours présentes. Le mépris pour la démocratie de ce Gouvernement dépasse l’entendement.  Quelle sera la prochaine étape ? La suppression de l’Assemblée Nationale ?

En privant les députés de débat sur ce texte, Manuel Valls sacrifie l’avenir des Français au nom d’une pseudo autorité. Les Français veulent bien d’un coup de force, mais de la force sur les réformes qui s’imposent pour redresser notre Pays !


La loi Macron, sera à jamais considérée comme la loi du bâillonnement et de la division à l’heure où nous avons besoin de rassemblement autour de mesures ambitieuses !