mercredi 29 avril 2015

Valérie Boyer : "70 ans après le premier vote des femmes, rendons hommage aux combattantes de la Liberté"

Il y a 70 ans le suffrage devenait réellement universel avec le vote de 12 millions de femmes pour les élections municipales de 1945.

Le 29 avril 1945 restera une date symbolique pour celles et ceux qui se sont battus et se battent encore pour l’égalité entre les Hommes et les Femmes.

En ce jour, je veux rendre hommage à la marseillaise Germaine Chapuis, première femme ministre de plein exercice dans l’Histoire de notre République, ainsi qu’aux femmes du XXe siècle qui ont obtenu des victoires importantes, après des années de non-droit : l’obtention du droit de vote en 1944, le droit des femmes mariées à exercer une profession sans l’autorisation de leur mari en 1965, la loi Veil de 1975 sur l’Interruption Volontaire de Grossesse dont nous avons commémoré les 40 ans ou encore la loi Copé-Zimmermann de 2011 relative à la parité dans les conseils d’administration.

Pourtant, il reste encore tant de chemin à parcourir notamment en matière d’égalité salariale et de parité politique.

Concernant les égalités salariales entre les hommes et les femmes, je ne peux que regretter qu’en 2015, les écarts de rémunération puissent atteindre 9% à 15% !
Au niveau de la parité,  plus de 16 ans après la réforme constitutionnelle et l’adoption de 9 lois, certains chiffres nous démontrent à quel point des efforts doivent être faits pour assurer une représentation européenne, nationale et locale, plus juste et plus équilibrée. En effet, il y a seulement 44 % de femmes au Parlement européen, 26,9 % à l’Assemblée Nationale, 25 % au Sénat, 7,7 % à la présidence du Conseil Régional, 10 % à la Présidence du Conseil Général ou encore 16 % de femmes qui sont maires.


70 ans après le premier vote des femmes en France, n’oublions pas que rien n’est jamais acquis pour l’Egalité et rendons hommage aux combattantes de la Liberté !


vendredi 17 avril 2015

Ensemble, mettons un terme au laxisme judiciaire

Comme beaucoup de français, j’ai été très touchée par les actes ignobles qu’a subis la petite Chloé, âgée de seulement 9 ans.

L’heure ne doit pas être à la polémique mais il est urgent de prendre les mesures qui s’imposent.

En effet, l’auteur présumé de ce crime était non seulement multirécidiviste mais également interdit définitivement du territoire. Nos concitoyens ne peuvent plus vivre dans un pays qui laisse des criminels en toute liberté.

La Garde des Sceaux doit mettre fin à sa politique qui conduit à détruire progressivement notre système pénal et répressif, en construisant des places supplémentaires de prisons, en rétablissant les peines planchées, en mettant en place l’exécution totales des peines ou encore en mettant fin à la réduction des peines pour les multirécidivistes.

La priorité de l’Etat doit être la protection des français !


Ensemble mettons un terme au laxisme judiciaire !


Lancement de l'exposition sur l'Arménie à la Buzine


Ce jeudi 16 Avril, Valérie BOYER a eu le plaisir de lancer l'exposition sur l'Arménie, au Château de la Buzine.

Deux parcours distincts y sont présentés, deux parcours opposés et pourtant unis par un même amour de l'Arménie. Ces parcours, ce sont celui de Jean Kéhayan, journaliste-écrivain engagé, et celui de cinq jeunes sculpteurs de l’Académie des Beaux-Arts d’Erevan.

Des parcours présentés simultanément, qui nous emmènent chacun à leur manière, vers le renouveau, la renaissance et la lumière.


Que 2015 soit l'année de la justice, de la mémoire et de l'espérance !





samedi 11 avril 2015

Un an de mandat !


Il y a un an jour pour jour, vous, chers Marseillais, nous m'avez fait confiance pour porter plus haut les couleurs de notre Ville, poursuivre le changement positif impulsé et préparer un avenir plein de promesses pour nos enfants que nous souhaitons voir grandir et vivre à Marseille.

Je vous le dis avec une grande sincérité et simplicité : c'est un vrai bonheur d'être Maire et c'est grâce à vous !

Depuis l'arrivée de la nouvelle équipe municipale en avril dernier, nous comptons déjà des réalisations significatives sur le secteur.

Mise en place d’une formation aux soins de premier secours et délivrance à 500 enfants d'écoles primaire du diplôme "AMD".

Mise en place d’une Charte de responsabilité et d’une demande de cautionnement avec les associations et les clubs pour le bon usage des équipements sportifs publics.

Réalisation de nombreux travaux :
- Le Stade Esperanza avec terrain pelousé et bientôt les vestiaires pour presque deux millions d'euros
- Les travaux de réfection du mur de soutènement du Stade de la Jouvène
- La rénovation du Tennis du Ruissatel
- La construction de vestiaires et d'un club house pour le Tennis de Bois Luzy et le gymnase de la Tirane à La Valentine

De nombreux travaux de voirie de proximité sont réalisés pour plus de 2 millions d'euros par an : réfection de trottoirs et de la chaussée, pose de ralentisseurs, réaménagement de carrefours, sécurisation des abords des écoles...

Mise en place du Contrat Local de propreté pour des arrondissements mieux entretenus.
Création du Festival des Nocturnes de la Buzine qui a été un triomphe pour une première édition et que nous comptons faire monter en puissance l’été prochain.

Plantation d’une cinquantaine d’arbres autour du monument de commémoration du génocide arméniens…

Et la liste est encore longue …

Nous avons la chance de vivre dans un pays formidable et avons le bonheur d'être Marseillais.

C’est pourquoi je tiens à vous dire que vous pouvez compter sur ma force de travail et ma détermination pour continuer chaque jour à défendre vos intérêts pour le bien vivre ensemble sur notre secteur.

Avec toute mon amitié,

Votre dévouée,

Valérie Boyer

Et l’ensemble de son équipe municipale

vendredi 10 avril 2015

Voyage parlementaire de Valérie Boyer en Russie



Les rendez-vous continuent en Russie avec au programme :

Rencontre avec Anatoli Ievguenievitch Karpov, grand maître international d'échecs et ancien champion du monde, également député à la Douma, l'Assemblée nationale russe, et vice-président de la commission des ressources naturelles de la chambre des députés. 


Rencontre au Sénat avec le comité des affaires étrangères et M. Sergueï NARYCHKINE, Président de la Douma d’Etat de l’Assemblée fédérale de Russie.


Nous devons travailler de pair avec nos homologues Russe pour une meilleure collaboration entre nos États.




mercredi 8 avril 2015

Autoriser les salles de shoot c'est banaliser la consommation de drogue !


Cette nuit, je suis intervenue à l'Assemblée Nationale pour m'opposer à l'expérimentation des "salles de shoot".

Cette mesure coûtera environ 800 000 euros par selon selon la Ministre de la Santé. Un coût élevé pour un résultat catastrophique !

En effet, autoriser les salles de shoot constitue une banalisation de la consommation de drogue dans notre pays.

La Gauche renforce d'un côté la lutte contre le tabac mais adopte une vision laxiste en matière de drogue.


Une fois encore, notre Gouvernement manque de cohérence !


vendredi 3 avril 2015

Communiqué de Valérie Boyer sur la RATP

Je souhaite dénoncer la censure par la RATP, qui a refusé d’indiquer sur l’affiche publicitaire des « Prêtres chanteurs », au nom de la laïcité, que ce concert sera organisé au profit des Chrétiens d’Orient.

Cette prise de position est inacceptable et intolérable car cela constitue une forme d’intégrisme laïc !
Etre laïc c’est accepter et tolérer toutes les religions et non les mépriser. Par son choix, la RATP renforce la christiano-mépris dans notre pays.

Plus grave encore, le Président de la RATP a expliqué ne pas vouloir prendre part au conflit. Cet argument revient à mettre sur le même plan l’Etat islamique qui massacre des milliers de victimes et les Chrétiens d’Orient qui luttent pour leur survie face à ce génocide.

La France est en guerre contre le terrorisme, contre l’Etat islamique qui a perpétré des attentats sur notre sol et à l’encontre de nos ressortissants. A l’heure où se poursuit la persécution des Chrétiens, notamment au Kenya avec l’assassinat de 174 étudiants de l’Université de Garissa par les islamistes somaliens, nous ne pouvons pas nous permettre de rester silencieux.


Le silence est une forme de complicité lorsque nous savons que des femmes et des hommes se font massacrer. Où est l’unité nationale ? Comment un organisme public tel que la RATP peut-il se poser ce genre de question dans le pays des Droits de l’Homme et du respect de la dignité humaine ?


Débat sur le projet de loi santé et l'extrême maigreur



Ce vendredi 3 avril 2015, les débats se poursuivent à l’Assemblée Nationale, sur la modernisation de notre système de Santé.

Une fois encore, la Gauche et le Gouvernement opèrent à un véritable pillage intellectuel sur mes travaux concernant l’extrême maigreur mais également sur mes propositions concernant les photographies retouchées.

Je pourrais me féliciter qu’au fond, les idées que j’ai porté et que je défends depuis des jours dans l’hémicycle, soient adoptées, bien que défendues par la gauche. Pourtant, je souhaite dénoncer ce « charcutage législatif ». Le rapporteur Olivier Véran, avec l’appui de la Ministre Touraine, a pourtant décidé de présenter différents amendements incohérents sur le plan du droit et qui seront demain écartés par le Conseil Constitutionnel.

Je regrette que mon amendement, issu de ma proposition de loi de 2009, concernant les photographies retouchées, n’ai pas été retenu au profit d’un amendement socialiste beaucoup moins efficace et travaillé.

La lutte contre l’extrême maigreur mérite toute notre attention. En tant que législateur, nous ne pouvons pas nous permettre d’opter pour des positions partisanes sur ce sujet aussi grave. C’est pour cette raison, que depuis des années je fais des propositions qui vont dans le bon sens mais qui sont, aujourd’hui écartées d’un revers de main par un gouvernement fébrile et borné.


mercredi 1 avril 2015

Valérie Boyer : "Le Projet de Loi Santé est un déni de démocratie !"

Le plan de sauvetage de l'Huveaune est enfin prêt




Valérie Boyer recevait ce 31 mars au matin en Mairie du 6ème secteur la troisième réunion du Comité de rivière qui va acter le programme définitif de Contrat de rivière. Elle y représentait également Monsieur Jean-Claude Gaudin et Monsieur Guy Teissier.

La Vallée de l’Huveaune est un territoire qui présente de nombreux atouts et un véritable potentiel, en termes de terrains, de développement économique mais aussi autour du fleuve qu'il faut développer.

Il est primordial de valoriser l'Huveaune, ce patrimoine naturel de Marseille, la veine de notre secteur et qui reste encore un endroit délaissé par les Marseillais.

Cette valorisation ne pourra se faire sans donner de la cohérence au territoire et il faudra pour cela s'appuyer sur une stratégie qui soit le résultat des enjeux partagés par les 80 partenaires du Comité de rivière.

Les acteurs du territoire du Bassin Versant de l’Huveaune vont se doter à l'issue de la réunion d’un Contrat de Rivière et cet acte fort se déroulera au sein de la Mairie des 11ème et 12ème arrondissements. La signature institutionnelle du contrat de rivière interviendra au second semestre 2015.


Il est primordial que cette démarche s'inscrive dans le temps long et c'est d'ailleurs ce qui a été décidé puisque le programme d'actions du Contrat de Rivière du bassin versant de l'Huveaune sera mis en œuvre sur une période de six ans jusqu'en 2020. C'est un gage de réussite du projet qui considère avant tout un territoire avec des objectifs concrets et un calendrier précis pour la qualité de l'eau de et la préservation des milieux aquatiques.